Image0952a

Laisse moi te dire...

La cage est trop petite pour ces mots prisonniers,
Captifs, détenus dans mon coeur, trop serrés.
Ils défroissent leurs ailes à chaque instant de toi,
Cependant que les scelle, sur mes lèvres, ton doigt
 
   Chhhttt...

You are viewing the text version of this site.

To view the full version please install the Adobe Flash Player and ensure your web browser has JavaScript enabled.

Need help? check the requirements page.


Get Flash Player